300, la naissance d’un empire (**)

300-la-naissance-dun-empireAu même moment que les 300 spartiates se battent aux portes chaudes, le général grec Thémistocle essaie par tous les moyens de réunir toutes les cités de Grèce, et en faire une armée invincible afin de se battre contre le terrible Xerxès.

Le film commence dans le sang et la violence. Mais l’histoire n’a pas la même audace et ni la même qualité que le premier volet de 300. La réalisation, qui n’est pas de Zack Snyder, manque de cette touche fantastique que le premier volet offrait. La version 3D, ne rattrape pas le manque dans le scénario.

Suivre l’histoire dans le temps et se situer par rapport au premier opus est difficile. Et il est désolant de voir les nouveaux acteurs qui essayent de bien faire, mais qui n’arrivent pas à la cheville du jeu de ceux qui faisaient partie du premier volet. Ils n’ont ni la prestance ni le charisme de Gérard Butler, qui interprétait le roi Léonidas, dans le premier 300. Il n’y a pas la touche d’époque ni le côté épique.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire