99 homes (***)

202306

Dennis, un homme aux abois qui n’arrive plus à payer sa maison, se fait évincer de chez lui par la force et se retrouve à vivre dans un taudis avec sa mère et son fils. Puis, il est engagé par l’homme qui l’a expulsé de sa maison, et devient son bras droit dans ses affaires, légales et moins légales, notamment les évictions. Il se retrouve malgré lui, au centre d’un monde où détruire la vie des gens est une profession très lucrative. Ce qu’il doit supporter jour après jour est un véritable enfer. Tiendra-t-il le coup jusqu’au bout ?

L’histoire s’installe dans les 5 premières minutes. Il est clairement défini qui sera le gentil et le méchant. Le scénario est bien pensé et devient un vrai crève cœur à mesure que les expulsions se produisent, que les gens pleurent et se retrouvent à la rue, nous détestons de plus tous les personnages, autant pour leurs rôles parfaitement joués par des acteurs de talents, mais aussi par les mensonges que ces mêmes personnages déblatèrent en continue pendant presque 2 heures. La réalisation est impeccable, tout comme le scénario. Nous embarquons et nous y croyons.

Toutefois, il y a quelques longueurs, qui deviennent lourdes. Les discours du mentor à la morale douteuse à son élève naïf deviennent assez vite redondants Il faut aussi souligner le travail impeccable des acteurs, dont le jeu est en parfait synchronisme avec le rythme de l’histoire.

Petit bémol, c’est le genre de récit, qui est pour des centaines de personnes, une réalité horrible. Et il est très difficile de regarder ce film sans penser à ses pauvres gens, qui eux sont bien réels. Finalement, la fin est sans surprise, et arrive de façon si rapide, sans explications sur rien. C’est cassant et déstabilisant. Ça laisse le spectateur insatisfait.

 

Avec mots-clefs , , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>