Cake (*)

299358Claire Bennett, jouée par Jennifer Aniston, a de lourdes souffrances physiques et mentales. Alors, elle réagit de façon violente envers les personnes qui l’entourent. Si elle ne crée pas de problèmes autour d’elle, elle reste dans sa maison à prendre des tranquillisants. C’est pourquoi elle est seule. Mais, depuis quelques temps, elle commence à s’interroger sur Nina, une femme qui faisait partie de son groupe de soutien et qui s’est suicidée.

Le film commence sans introduction et rentre directement dans le vif du sujet : les conditions de vie de Claire, plus que difficiles. Mais nous ne savons pas pourquoi. Rien ne nous indique les causes du mal-être du personnage et même pas un indice ne nous indiquerait comment elle en est arrivée là. Au bout d’une demi-heure, le spectateur commence à faire ses propres interprétations, mais aucun signe n’est donné pour confirmer ses suppositions. Le spectateur ne fait que suivre une partie de la vie d’une personne et n’exerce clairement que le rôle de spectateur. Ce film fait plus office d’un documentaire que d’un film dans lequel il y a des péripéties et pour lequel le spectateur se sent concerné. Néanmoins, Jennifer Aniston interprète le rôle à merveille. Nous y croyons. Mais nous ne pouvons compatir ou essayer de se mettre à la place du personnage. Le film ne fait que montrer les réactions d’une personne dépressive mais ne nous donne pas de quoi s’identifier, ce qui est important dans un film. Et il reste définitivement un goût d’insatisfaction puisque le film s’arrête tout à coup, sans raison ni conclusion. Alors que le film était prometteur par son sujet et par l’actrice qui a eu l’occasion de jouer un film qui sort des films qu’elle jouait précédemment, il reste plat et manque de substance pour attirer le spectateur.

Pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>