Cours, ma jolie (*****)

Capture plein écran 14062015 204648.bmpTout commence le jour où Ridley Jones sauve la vie d’un enfant qui était sur le point de se faire écraser par une voiture. Cet évènement, très médiatisé, la fait connaître très rapidement et, un jour, elle reçoit une lettre anonyme avec la photo d’une femme et sa petite fille et ces quelques mots : Êtes-vous ma fille ?

Ridley va donc essayer de découvrir qui est l’auteur de la lettre, et ainsi, savoir si elle fait vraiment partie de la famille qu’elle a toujours connue, ou si tout sa vie n’a été que mensonge. Elle rencontre alors Jake, et ensemble, ils vont passer d’énigme en énigme pour résoudre ce mystère.

Ce livre écrit par Lisa Unger est très bien rédigé, la lecture est très agréable parce que tout est bien formulé et intriguant. Il est facile de s’identifier au personnage principal puisqu’il est bien décrit et organisé. C’est un personnage complet que l’on apprend à découvrir page après page à l’aide des retours sur sa vie passée mais surtout de ses questionnements existentiels. Elle se pose des questions sur sa vie et sur son entourage et ce sont les évènements qui vont suivre sa recherche de l’auteur de la lettre qui vont l’aider à comprendre les secrets qui hantent sa famille. Le personnage de Jake fait aussi partie de l’intrigue puisqu’il s’avère ne pas être celui que l’on pensait. Il s’entête à aider Ridley dans cette quête qui se révèle être beaucoup moins personnelle que prévue et la raison pour laquelle il agit ainsi est surprenante mais aussi complexe. Ridley va alors rencontrer de nombreuses personnes qui vont chacune donner sa part dans l’histoire. Certaines sont tout à fait innocentes et espèrent retrouver leurs progénitures, et d’autres, au contraire, essaient de cacher ce qui s’est réellement passé.

Le lecteur ne s’attend pas aux nombreux dénouements. L’histoire est peuplée de différentes intrigues et celles-ci se résolvent au fur et à mesure. La fin est surprenante, englobant des phénomènes que l’on penserait improbable mais qui ont l’air réaliste. Il est agréable de suivre les périples des personnages, ceux-ci étant bien développés. L’histoire de Ridley et Jake n’est pas naïve, nous suivons leur relation qui est honnête, comme l’histoire en elle-même. Le lecteur n’est pas pris pour une personne annexe, mais il fait partie intégrante du récit. Ainsi, l’histoire est très intéressante et troublante par son écriture, son originalité et son audace, d’autant plus que le narrateur raconte le récit comme son propre histoire en sachant ce qu’il s’est produit.

Pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>