Crime d’honneur (***)

honour-elif-shafakDès les premières lignes du roman, la mort de Pembe, mère de 3 enfants, est évoquée. Dès lors le lecteur est conscient que ce thème va être principal, et la base de l’histoire. Sa fille, Esma, a toujours voulu devenir écrivain et décide d’écrire l’histoire de sa mère afin qu’elle soit commémorée.

Ainsi, chaque nouveau chapitre retrace une partie de l’histoire de sa mère, comme celle de sa famille en général, à différente période. Le lecteur suit alors les évènements que Pembe a vécus à partir de sa naissance dans une famille d’origine turque et kurde composée exclusivement de filles -au malheur de sa propre mère, Naze. Le lecteur cherche la raison pour laquelle Pembe ait pu être assassinée et chaque chapitre est un indice grâce à la complexité de l’histoire familiale et ses conséquences.

Au départ, l’insertion dans l’histoire peut être difficile puisque chaque chapitre donne voix à un nouveau personnage, membre de la famille, il est peut-être conseillé de dresser un arbre généalogique pour visualiser la famille. Mais dès que les histoires sont concrètes, il est aisé de prendre part à l’histoire qui ne s’apparente pas à une fiction.

L’auteur met l’accent sur les thèmes chers à sa culture tels que l’immigration d’une famille turque et kurde dans un pays de l’Ouest comme l’Angleterre, l’intégration et l’acceptation parfois difficile de la population et l’honneur des familles de cette culture. Le lecteur est d’autant plus surpris par la tournure des évènements.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire