Moi, Frankenstein (***)

moi-frankensteinAprès avoir assassiné son créateur, Adam, le monstre de Frankenstein, poursuit une quête de violence et de meurtre contre une horde de démons, à travers les siècles jusqu’à aujourd’hui. Coincé entre deux clans d’immortels, Adam devra faire un choix et cette fois combattre pour sauver le monde.

Le potentiel du film est présent dès les premières minutes. L’intérêt de l’histoire est captivante. Puis, c’est la déconfiture. Avec un budget de 65 millions de dollars, ce film à grand déploiement avec un casting plus que compétent marque des points rapidement et les perds aussi vite, malheureusement. Le scénario est solide, l’interprétation des acteurs est convaincante, mais les effets spéciaux, c’est une autre histoire. Il manque la finition. Ce qui rend les images de synthèse crédibles aux yeux des téléspectateurs n’est pas là. Et c’est très dommage, car dans l’ensemble, l’action des combats, le côté palpitant de l’intrigue et le jeu des acteurs est absolument sans faute. La déception demeure, avec un goût amer, devant le manque de peaufinage sur les détails. Un grand potentiel, un film magnifique, si on regarde de pas trop près.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire