La nuit dernière (***)

la-nuit-derniere-500381-250-400Un soir, Mary se rend à un rencard, et boit un peu plus que de raison. Le lendemain, elle se réveille dans une chambre inconnue et ne se rappelle plus de la nuit passée. Elle découvre alors que la chambre dans laquelle elle se trouve appartient à Néville qui n’est pas si inconnu que ça.

La couverture est  représentative de l’histoire et illustre le monde anglais très bourgeois dans lequel l’auteur se place.

Les deux personnages sont très différents. Mary travaille à V&A, au milieu des œuvres d’arts, et adore ce monde-là. Mais c’est sans compter sur l’arrivée de Neville. Il va bouleverser toutes les règles qu’elle s’était dernièrement fixée. Nev est banquier et vit dans le luxe depuis son enfance. Il n’est pas prétentieux, il a une mère et un frère qui lui font vivre un enfer. Il rêve juste de prendre son indépendance et de vivre comme il le veut. Les deux personnages vivent dans deux mondes opposés et il est intéressant de les suivre et d’observer leurs évolutions.

L’auteur nous montre la société bourgeoise de notre société, ce qui est rare dans ce genre de roman. Elle nous décrit un monde d’apparence où seule la manipulation peut régner.

La nuit dernière est un roman qui porte très bien son nom. Mary et Nev sont très attachants, on se perd facilement dans leur histoire d’amour.  C’est une très bonne romance contemporaine et une lecture rapide et rafraîchissante.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire