Maléfique (****)

malefiqueDe multiples adaptations ont suivi l’histoire de La Belle Au Bois Dormant. Une série, Once Upon A Time, a même été consacré aux personnages de contes : ils sont coincés à Storybrooke et sont victimes d’une malédiction qui les empêche de se souvenir leur histoire originale. Il est très possible que cette série télévisée ait suscitée les différentes adaptations cinématographiques sorties récemment, telles que La Belle et La Bête avec Vincent Cassel.

Le film se démarque des anciens puisqu’il se met à la place, non plus de Aurore, la belle au bois dormant, mais de Maléfique, la méchante fée qui a jeté une malédiction sur Aurore lors de son enfance. Cette adaptation nous offre une nouvelle interprétation des causes de cet acte et nous montre une fée pas si maléfique que ça. De nouveaux évènements l’ont rendu telle qu’elle est, seule dans un univers féérique qui n’a plus rien de magique. Seule la vengeance était la clef pour se libérer de la malédiction dont elle a été, elle-même, victime. Mais cette vengeance se retourne rapidement contre elle…

Le choix des acteurs est très judicieux. Angelina Jolie se détourne des films d’actions dont elle a souvent été l’interprète pour se concentrer sur l’adaptation d’un personnage mythique. Aussi, elle avouera qu’elle a essayé de tout faire pour ne pas donner une image trop décalée de son personnage, mais, plutôt, de lui offrir une nouvelle représentation auparavant jamais imaginée. Elle Fanning joue Aurore, douce, délicate et souriante, comme on la connaît.

Le film redécouvre l’histoire d’origine de façon très censée et inventive. Le spectateur découvre des paysages et personnages, non évoqués, dans le livre grâce à des effets spéciaux très bien réalisés. L’adaptation cinématographique offre aux spectateurs une réflexion sur l’histoire aussi connue.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire