Ouija (*)

Ouija-Poster-UKDeux petites filles jouent à un jeu, mais pas n’importe lequel, le fameux et mythique « Ouija ». Des années après leur première partie, le jeu n’est plus juste un jeu et une mauvaise partie sur une planche ancienne  coûte la vie à l’une des deux amies, Debbie. La survivante, Lane, et des amis jouent avec la planchette maudite et ouvrent une porte vers ce qu’ils croient être leur amie disparue mais qui est en fait… Pire que tout ce qu’ils auraient pu imaginer. Combien seront encore en vie avant que la planche et ce qui la contrôle n’est terminé son office ?

Première chose qui accroche l’œil, c’est la très belle planche de « Ouija » antique utilisée dans le film. C’est malheureusement le seul point positif. Avec un scénario qui annonce un super film d’horreur du genre de ceux qui donnent des frissons et font faire des cauchemars, le public aurait été en droit d’avoir mieux, beaucoup mieux. Le jeu des acteurs est fade et prévisible. Les effets spéciaux passent presque inaperçu parce que toujours utilisé parcimonieusement. L’intrigue est bâclée. Et il y a des longueurs, comme s’il en pleuvait. À chaque possible rebondissement, tout tombe à plat. L’action dure 10 secondes et c’est fini. Un film qui avait un fond parfait, et qui promettait tellement mais qui se trouve n’être qu’une grande déception qui ne tient pas ses promesses.

Pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>