Paul Blart : le flic du mall 2 (***)

Paul Blart Mall Cop 2 new posterLe fidèle agent de la sécurité, Paul Blart est invité à une convention réunissant des agents de sécurité de partout aux États-Unis. Et cette convention se passe dans la ville du péché, Las Vegas. Paul s’embarque donc pour un voyage qu’il croit être la meilleure chose qui pouvait arriver dans sa vie, avec sa fille Maya, âgé de 18 ans. Pendant ce séjour qui devrait être le plus beau voyage de leurs vies, les choses tournent mal. Maya est enlevée par des cambrioleurs d’œuvres d’art professionnels qui n’ont aucun scrupule à laisser quelques morts dans leurs sillages. Pour sauver la vie de son enfant chérie, il devra mettre toutes les astuces qu’il connait en œuvre, car le temps file. Il doit retrouver sa fille avant que les cambrioleurs ne mettent les voiles. Est-ce que le très gauche mais très chanceux policier de centre d’achat pourra y arriver ?

Au commencement, on retrouve ce cher Paul Blart, toujours aussi malhabile et empoté dans une série de péripéties plutôt rigolotes, il faut bien le reconnaître, même les gags sentent le réchauffé à des kilomètres. Puis les personnages se retrouvent à Las Vegas et commencent alors un autre genre de péripéties. Certains amusantes, d’autres carrément stupides. Kevin fait vraiment de son mieux pour jouer le rôle du balourd écervelé de service, mais il n’est pas convaincant. Les dialogues mènent souvent nul part, de ce fait, il est facile de décrocher et de perdre le fil de l’histoire, qui pourtant, à la base, est bien pensée. Un peu de déjà vu, mais tout de même un minimum de substances. Il faut dire que les personnages secondaires sont brillamment joués malgré les stupidités qu’ils déblatèrent sans arrêt et qui n’apportent rien à l’histoire. Le scénario aurait eu besoin d’être un peu mieux peaufiné. Il y aurait eu place à l’amélioration. Finalement, c’est une comédie familiale, qui fera peut-être sourire les plus jeunes.

Comme mot de la fin, il est bon de précisé que le deuxième opus est bien meilleur est nettement meilleur que le premier. Peut-être qu’arrivé au troisième, ils feront enfin quelque chose de vraiment bien. Mais en attendant ce miracle, ce second long métrage est de 3 étoiles sur 5. Bon à voir une fois.

Pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>