Supercondriaque (***)

21057533_20131113175943179Romain est hypocondriaque, il se protège de tout pour vu qu’il n’attrape pas une maladie, c’est pourquoi il va voir de très nombreuses fois son médecin de longue date, Dimitri. Après une de ses tentatives infructueuses pour se protéger des bactéries contagieuses, il se retrouve à l’hôpital et son médecin décide de ne plus l’avoir comme patient. Romain se rend donc compte qu’il est seul et que Dimitri est probablement son seul « ami ». Il décide alors de vaincre sa maladie et Dimitri accepte de l’aider pour se débarrasser de son encombrant patient. Cela va le mener dans des situations plus qu’extraordinaires où il rencontrera de nouvelles personnes et de nouvelles aventures.

Le film promet de se concentrer sur la maladie, comment elle affecte les gens touchés dans leur vie sociale, et les conséquences qu’elle peut avoir. Mais très vite, le film prend une nouvelle tournure et le spectateur se voit transporté à travers de diverses aventures inattendues. Le scénario se développe autour de quiproquos et de situations inespérées. Dany Boon, producteur et acteur de ce film, sait manier la caméra afin que le spectateur ne s’ennuie pas et accentue les actions avec des musiques appropriées aux situations. L’humour est toujours présent, cette fois accompagné d’actions et d’aventures mais aussi de romantisme. Le tout est très satisfaisant, facile à regarder. Propice pour passer le temps et rire.

Print Friendly, PDF & Email

1 commentaire sur “Supercondriaque (***)”

  1. Alors…que dire…? Je l’ai vu, je le trouve bien mais il manque quelque chose… C’est un film qu’il faut voir qu’une fois, je pense, parce qu’on est vite lassé. C’est dommage car Kad Merad et Dany Boon sont de bons acteurs mais, dans ce film, ils sont pas extraordinaire.
    Beaucoup de personnes autour de moi, qui ont vu ce film aussi, ont pensé la même chose que moi.
    Je conseille de le voir quand même mais je vous préviens, vous allez sûrement être déçus, même si on rigole un peu.

Laisser un commentaire