Arrow (****)

Arrow_dark_promo (1) copieOliver Queen, fils d’une riche famille et incontrôlable fêtard, se retrouve pendant cinq ans sur une île déserte où il doit affronter tout type de complications. Son père, présent lors du naufrage, lui confie une liste et lui demande de perpétuer le travail qu’il a commencé. Lorsqu’il retrouve finalement sa famille, il décide d’exécuter la demande de son père, et devient « L’archer ». Il a pour mission d’éliminer les membres de la liste qui gangrènent la ville. Il se vête donc d’une capuche verte et établit la justice de façon illégale.

Bien qu’aucune fois le personnage principal soit identifié de héros, l’Archer en est officiellement un dans l’univers des comics où il est plus connu sous le nom de « Green Arrow ». Se rapportant à Batman, il exécute les personnes malveillantes pour rétablir le bien, mais souhaite une distinction avec le fameux Robin des Bois dont il a l’unique similarité de bien maîtriser l’arc.

La série se concentre sur deux histoires : l’une sur son passé dans l’île et l’autre sur son acte de justicier au moment des faits. De plus, le personnage lui-même vit deux vies puisqu’il ne doit pas faire savoir qu’il est l’Archer.

La personnalité et le tempérament des personnages sont recherchés. On découvre alors des personnages différents, uniques et intriguants. Entre la sœur insouciante, la secrète mère, la talentueuse et gaffeuse informaticienne et son fidèle acolyte, il promet d’y avoir des aventures et surtout des surprises de mauvais goût. Des moments romantiques sont aussi à prévoir entre les personnages avec une touche d’amour impossible entre le sérieux Oliver (Stephen Amell) et la tourmentée Laurel (Katie Cassidy).