Orange is the new black (****)

urlLa série Orange is the New Black, basée sur le livre autobiographique du même nom de Piper Kerman, suit l’histoire de nombreux personnages vivant dans une prison suite à des délits et même des crimes. La prison est exclusivement féminine, nous suivons alors plusieurs histoires amicales mais aussi amoureuses des détenues. Le personnage principal est Piper, dénoncée pour avoir transporté une valise de drogue et d’argent dix ans plus tôt. Au départ, elle a du mal à s’adapter à la vie en prison puisque c’est une femme calme, intelligente et fondamentalement innocente. Elle est alors entourée de femmes violentes et perturbées, et se trouve dans des histoires dès son arrivée. Néanmoins, quelques temps après, elle fait des connaissances et s’attache à des personnes.

Alors qu’elle s’est fiancée à Larry juste avant de partir en prison, elle lui raconte ses mésaventures rocambolesques à chaque fois qu’elle en a l’occasion. Mais, se fondant dans la masse, elle lui raconte aussi des histoires dans lesquelles elle est particulièrement concernée et impliquée, alors que lui, qui a du recul sur la situation, éprouve de moins en moins d’intérêt à l’écouter. Larry est, de son côté, journaliste, et pendant l’incarcération de sa fiancée, il a l’occasion de publier son vécu dans cette épreuve dans l’un des plus célèbres journaux. Il le fait donc, contre l’avis favorable de Piper, et ainsi leur situation commence à se compliquer.

Cette série est intéressante de part son originalité (à part Prison Break, les séries télévisées ne se sont pas affolées sur le sujet, et celle-ci se focalise sur des détenues féminines), et son humour dans une situation comme celle-ci. Le spectateur se sent impliqué et nous voulons aider les personnages à travers leurs épreuves, qui sont futiles pour nous mais très importantes pour eux. Les personnages sont tous très attachants, ayant leur propre caractère et leur propre réaction à certaines situations. Comme il y a de nombreux personnages, regroupés souvent par leur origine, il y a de nombreuses histoires et, même si le rythme de la série est plutôt lent, nous ne nous ennuyons pas. La série, comme son générique, sont très prenants.

2 saisons à ce jour.

Le Labyrinthe (****)

418353Chaque mois, une nouvelle personne rejoint le groupe de prisonniers déjà formé dans le Labyrinthe. C’est ainsi que Thomas se retrouve dans un énorme terrain entouré d’un mur dans lequel il est pris au piège. Mais, dans la journée, le mur s’ouvre et des « coureurs » explorent le Labyrinthe et cherchent désespérément une sortie. Thomas, qui se différencie des autres par son caractère, essaie de trouver une échappatoire.

Le film s’ancre dès le départ dans le vif du sujet. Le personnage ne sait pas qui il est, sa mémoire a été, comme les autres, enlevée. Le spectateur découvre alors les caractéristiques du Labyrinthe au fur et à mesure que Thomas les découvre.

Le film est rythmé par de l’aventure et de l’action et accompagné par d’intenses effets spéciaux. Alors que le réalisateur Wes Ball disposait d’un faible budget, il a su faire en sorte que le spectateur se sente acteur de l’histoire. Aussi, les acteurs performants en sont pour quelque chose. Globalement, le film est une bonne adaptation du livre écrit par James Dashner, même si quelques modifications ont été effectuées.

La fin est tout de même très inattendue et nous laisse sur notre faim. Mais, pas d’inquiétude, le second volet sortira le 18 septembre 2015.