Sans valentin (****)

vz-6301BE3D-B21A-4B0A-A54A-01F7C7B897C3 (2)Jocelyn Flipo et Léon Vitale reviennent cette année avec une nouvelle comédie romantique, avec une pointe de nouveauté et d’originalité : la pièce évoque une relation gay. Ces metteurs en scène sont connus pour avoir réalisé plusieurs autres pièces dont Dans ta bulle qui est encore présente cette année au festival d’Avignon.

La pièce retrace l’histoire de la rencontre arbitraire de Romain et Valentin dans la salle d’attente d’un dentiste. Valentin est un jeune peintre gay, alors que Romain est galeriste et n’a connu qu’une seule fois l’amour qui depuis l’a quitté. Les deux personnages sont très différents, mais alors que Valentin joue l’insouciance, Romain prend au sérieux cette relation naissante qui prend des tournures inattendues.

La mise en scène est très bien ponctuée, on se croirait dans un film grâce au jeu entre lumières, musiques et arrêts sur image. L’histoire est captivante et nous fait beaucoup rire, comme elle nous émeut.

Avec mots-clefs .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>