Witch and Wizard (*)

logo_12336En pleine nuit, la police entre dans la maison des Allgood sur exigence du Nouvel Ordre, un gouvernement totalitaire présidé par le Seul-l’Unique. Wisteria et Whitford, souvent appelés Wisty et Whit, sont soudain accusés de sorcellerie et emmenés en prison. Leurs parents leur donnent alors un carnet vide et une baguette. Suite à cet évènement, ils vont découvrir qu’ils ont des pouvoirs magiques qu’ils n’auraient même pas imaginé avoir autrefois.

Bien que le concept de l’histoire semble intéressant, l’histoire en elle-même est très naïve, comme les noms des personnages et leurs comportements. Les personnages veulent une chose et l’ont directement, comme par miracle, alors qu’ils viennent de découvrir leurs pouvoirs. Tout à coup, ils arrivent à contrôler leurs pouvoirs et les utiliser à des fins personnelles. Le style d’écriture accentue ce fait et nous confirme que le livre est plutôt destiné à un lectorat très jeune. Des idées sont tout de même intéressantes, comme la condition de Celia, la petite-amie de Whit, qui réside dans les Limbes mais qui a la capacité de les accompagner dans leur expédition. Mais cette idée comme bien d’autres tourne très rapidement à la dérision et à la naïveté puisqu’elle n’est pas développée et nous laissent imaginer que tout arrive comme ils le veulent par simple hasard.

Il est à préciser que le livre a été écrit à quatre mains par James Patterson et Gabrielle Charbonnet, mais on ne sait c’est si c’est plus une contrainte qu’autre chose. Les chapitres sont très courts et passent du point de vue de Whit à celui de Wisty, mais le lecteur n’arrive pas vraiment à différencier les deux styles d’écriture des deux personnages, bien que ceux-ci soient très différents en ce qui concerne le caractère et le comportement. Les actions s’enchaînent sans aller dans le fond des idées, on suit les différentes aventures par lesquelles les deux frères et sœurs passent mais elles sont si naïves que le lecteur a du mal à s’ancrer dans l’histoire.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire